dimanche 21 avril 2013

Gladiateur, tome 1 : Le combat pour la liberté

Couverture Gladiateur, tome 1 : Le combat pour la liberté 
Gladiateur, tome 1 : Le combat pour la liberté 
de Simon Scarrow

Empire romain, 61 av. J.-C.
Le père de Marcus est un ancien centurion qui a connu son heure de gloire en sauvant la vie du général Pompée, lors de la révolte des esclaves. Le temps a passé et, désormais, la famille mène une vie paisible dans la ferme d'une petite île grecque.
Soudain, tout s'effondre : un créancier fait assassiner son père et réduit en esclavage Marcus et sa mère. Vendu à une école de gladiateurs, le garçon affronte la brutalité de l'entraînement et des instructeurs. Mais Marcus est bien déterminé à survivre pour retrouver Pompée et obtenir justice !

  • Mon avis :
Ce premier tome de la saga "Gladiateur" est une excellente surprise.

Titus Cornélius est un brillant centurion qui s'est battu aux côtés de Pompée le Grand, et qui a aidé à mettre fin à la révolte des esclaves. Dix ans plus tard, Titus vit avec sa femme Livia et son fils Marcus sur l'île de Leucas, au sein de sa ferme et ses vignes. Tout allait bien, mais ces trois dernières années il a emprunté beaucoup d'argent et son créancier, Décimus, envoie des hommes chercher son dû. Titus est assassiné, Marcus et sa mère emportés pour être vendus en tant qu'esclaves. Leurs chemins vont se séparer, et Marcus va atterrir dans un ludus, chez le laniste Porcino.

L'histoire de Marcus est vraiment prenante. Simon Scarrow a crée une fiction historique géniale et respectueuse de l'époque des gladiateurs. Par bien des aspects, le livre m'a fait penser à la série télévisée "Spartacus". Malgré la jeunesse du héros, rien ne lui est épargné et le monde dans lequel il vit n'a pas été édulcoré par l'auteur. Marcus veut tout faire pour survivre dans le ludus, afin d'avoir l'occasion de plaider sa cause et celle de sa mère à Rome auprès de Pompée.

La plume de l'auteur est fluide et dynamique, les évènements s' enchaînent à bon rythme. J'ai adoré suivre les aventures de Marcus, qui est un personnage vraiment attachant et courageux. La brute Ferax est à claquer, l'esclave Brixus se révèle plein de surprises, et nous avons même l'honneur de rencontrer César. On voit venir de loin la révélation principale du récit mais ce n'est pas grave, l'histoire est tellement bien que je me suis laissée emporter.

Livre lu pour :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire